FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Histoire de la guilde.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sur le forum de la guilde Ass Holes. Index du Forum -> La guilde. -> Bienvenue sur le forum de la guilde Ass Holes.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eni-more
Ass Holes

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 54
Localisation: %pos%.... merde xD

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 14:30 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

6 Jouillier 639


C'était un matin pluvieux il me semble, je ne sais plus vraiment, c'est encore si flou dans ma tête. 
Les bourasques de vent me fouettaient le visage, les gouttes de pluie ruisselaient sur mon corps frêle et sensible, je frissonnais, je me sentais mal il faisait très froid, beaucoup trop.
Je longeais le bord de la forêt j'étais trempée, les pieds jonchés de boue et gorgés d'eau. Il m'a semblée qu'il était trop tard, mon corps était dénué de toute chaleur, de toute force, je n'avais plus le courage de continuer mon épopée. Déséspérée je me suis assise entre deux arbres à l'abri des courants d'air, mais le froid était toujours omniprésent. Mes yeux commencaient à se fermer, je me suis vus mourir là, au milieu de nul part, seule, comme je l'ai toujours été. A ce moment là, je me rappel m'être évanoui, en tout cas dans ma tête rien n'est encore clair, je ne me souviens pas de la suite.
En me réveillant j'ai cru être au paradis du fait que je m'étais senti partir.... Mais c'est à ce moment là que j'entendis une voix qui n'avait rien de divin.
Je me retournais pour voir le visage de la personne qui me parlait. Je ne comprenais pas ce qu'il disait, j'étais trop faible, je voyais un homme grand, très grand, un visage assez flou, je ne pouvais pas voir les détails, il était encore trop tôt, je n'étais pas bien rétabli.
Je crois qu'il s'est résigné à me parler, il a comprit que je ne comprennais pas ce qu'il me disait. Il revint environ 30 min plus tard, j'étais surpris, il était encore plus grand que ce que j'avais pensé, et j'ai pu voir clairement que c'était un sadida, musclé, poilu, et très chaleureux.
Il m'expliqua qu'il m'avait trouvé à moitié morte pendant qu'il cueillait de la menthe pour ses potions d'alchimie et dans un élan de bonté me ramena chez lui. Il me précisa que j'étais là depuis 2 jours, et qu'il était très surpris que je me sois réveillée, il pensait que j'allais mourir.
A ce moment là j'ai eu une entière confiance en cette homme que je connaissais point, mais il m'avait sauvé la vie, il avait veillé sur moi, cela me suffisait amplement, personne n'avait jamais fait ça pour moi auparavant. Un sentiment nouveau m'envahi, mon coeur battait très fort, je me sentais vraiment bien. Il me demanda ce que je faisais là toute seule en plein milieu des landes de sidimote.
Je lui expliqua tout depuis le début, comme ceci :
Je suis une jeune eniripsa qui a été abandonnée à sa naissance par ses parents, il n'avait pas assez d'argent pour me nourir alors ils m'ont laissés dans la forêt de pandala. J'ai grandi seule, personne n'a jamais veillé sur moi, ni fait attention à moi, j'ai appris à me débrouiller seule, je mandiais pour trouver à manger, je n'ai jamais eu la vie facile et pourtant je m'en suis toujours sortis. Un beau jour, je me suis décidé à me mettre à la recherche de mes parents, je me souvenais vaguement que leur domicile se trouvait à brakmar, je n'aimais pas cette ville, elle me faisait peur et personne ne voulait m'accompagner, ils me prenaient tous pour une folle. En effet, le chemin pour Brakmar est long et dangereux, beaucoup d'animaux hostiles et les gardes de Brakmar ne me laisseront jamais passer.
J'ai donc décidée de me lancer seule dans cette quête, j'ai parcouru des kilomètres sans jamais m'arrêter et le jour où tu m'as trouvée j'étais à bout de force, je n'en pouvais plus, je me rappel m'être assise entre deux arbres, puis plus rien, je me suis réveillée ici.
Le jeune sadida me regarda, me sourit, me dévisagea et me dit que j'étais la personne la plus courageuse qu'il avait jamais rencontré, puis il ajouta "Tu sais, je m'ennui ici tout seul dans les landes, l'alchimie et la chasse c'est bien, mais je rêve d'aventure, j'aimerai t'aider dans ta quête de recherche de tes parents." A ces mots, les larmes se mirent à couler, ce fut la première fois que quelqu'un me proposait son aide et écoutait mes histoires, j'étais heureuse, tellement heureuse, sur le moment je n'ai pas su quoi dire. Il me laissa pleurer quelques minutes en me regardant d'un air attendri et me dit "Repose toi encore quelques jours et nous nous metterons en quête de tes parents." Les larmes reprirent de plus belle, il sourit et sortit dehors pendant que je me remettais de mes émotions, je sentais le sommeil me gagner, je n'ai pas su résister longtemps, je plongeais dans un profond sommeil.
"Réveils toi, aller, il est temps de se mettre en route jeune eniripsa."
Cette voix apaisante me vaint à l'esprit pour me tirer de mon sommeil, il était là, dressé devant moi, son baluchon sur l'épaule, et un petit sac dans le dos. Il s'excusa de m'avoir réveillée et me demanda si j'étais prête à partir et si je voulais manger quelque chose avant de nous mettre en route. Je lui dis que je n'avais que rarement faim, j'ai pris l'habitude de ne pas beaucoup manger, puis je lui dis que j'étais prête mais que j'appréhendais beaucoup. Il me rassura en me disant qu'étant petit son père lui avait appris à contrôler la nature et qu'il était très fort aussi dans le domaine de l'alchimie, qu'il pouvait guérir n'importe quelle maladie. J'allais dire quelque chose mais il m'arrêta aussi tôt pour me demander mon nom, il étai gêné de m'appeler "jeune éniripsa". Je lui répondis que je m'appelais Eni-more et lui retourna la question. Il avait un prénom assez bizarre, mais il était assez spécial "Boba-feet".
Après cette petite présentation, nous sommes partis et le voyage débuta.....

(La suite, une autre fois Smile )

Eni-more.


_________________


Dernière édition par Eni-more le Lun 27 Juil - 02:09 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Juil - 14:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eni-more
Ass Holes

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 54
Localisation: %pos%.... merde xD

MessagePosté le: Dim 26 Juil - 12:34 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Aller, si vous voulez une suite faut mettre des petits messages d'encouragement  Evil or Very Mad Mr. Green
_________________


Revenir en haut
knith


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 14
Localisation: 95

MessagePosté le: Dim 26 Juil - 13:39 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

met la suite et tous de suite ! Evil or Very Mad

Revenir en haut
Falexiel


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 8
Localisation: un endroit par la

MessagePosté le: Lun 27 Juil - 13:37 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

la suite la suite la suite

Revenir en haut
skeen :D


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 32
Localisation: 95

MessagePosté le: Lun 27 Juil - 15:38 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Met la suite Rock Lee Very HappyD

Mr. Green Okay

Bisoux


Revenir en haut
Izawa


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 4
Localisation: chez moi

MessagePosté le: Lun 27 Juil - 23:12 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

J'adore =D c'est tout plein de détails et tout... magnifique x')
Vivement la suite Wink
_________________
Izawa


Revenir en haut
Eni-more
Ass Holes

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 54
Localisation: %pos%.... merde xD

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 00:21 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Bon aller, j'vous met la suite Razz


Boba me laissa sortir la première puis il referma la porte de sa petite maison en bois, le temps était parfait, il faisait doux, le ciel était bleu, il n'y avait aucun nuage. Avant de partir il me demanda si je connaissais précisément le chemin, je lui répondis que non, je savais juste que la cité de Brakmar se trouvait au sud des landes de sidimote. Il eut un petit sourire et rétorqua "Ralala, qu'est ce que tu ferai sans moi ?" tout en sortant une carte de son sac. J'étais gênée mais rassurée. Nous nous mettions en route de bonne humeur, il me posa bon nombre de questions sur ma vie passé mais lui ne voulait rien divulguer, je n'arrivais pas à le cerner.
Au bout de quelques heures de marche nous nous arretions pour faire une petite pause, il sorta une petite couverture qu'il posa sur le sol, il avait vraiment tout prévu.
Je l'observa quelques secondes, il semblait affamé, assis sur la couverture il sortit un sandwich d'une taille assez conséquente de son sac et me dit en rigolant "Regarde, il fait presque ta taille". Nous étions très complice et il me charriait souvent. Moi je n'osais pas trop le faire, il était vraiment imposant, même si je savais qu'il le prendrait bien je préferais me taire.
Boba mangeait tranquillement son sandwich quand tout à coup, quelque chose bougea dans les buissons derrière lui, je lui dis de jeter un oeil mais il ne semblait pas prêter attention à ce que je dis, la   chose sorta des buissons, c'était un croc gland énorme, et il avait l'air vraiment hostile j'étais effrayée et je ne pouvais plus bouger ni même prononcer un mot. La créature se mit à courir en direction de Boba. A ce moment là, il posa son sandwich, se retourna puis sortit un bâton de son sac et il frappa le croc gland en plein sur la tête, il tomba immobile. Boba reprit son sandwich croqua dedans et me dit en souriant "Ne t'inquiètes pas, il n'est pas mort, il fait juste une petite sieste". Il semblait si calme, si confiant, alors que moi j'étais encore toute tremblotante, j'avais décidément encore beaucoup de choses à découvrir sur ce mystérieux Boba.
Une fois son sandwich engloutit, nous nous remettions en route, Boba était serein, et moi je scrutais tous les recoins, j'étais encore effrayée par ce qui c'était passé avant, Boba le remarqua et me dit "Tu n'as rien à craindre ma petite More, je t'ai dis que j'étais très fort et que mon père avait vraiment été un très bon professeur." Un petit détail me mit la puce à l'oreil quand il parla de son père j'ai vus ses yeux devenir brillant alors je pris mon courage à deux mains et lui posa la question qui me tourmentait depuis un bout de temps, "Mais dis moi Boba, ton père, qu'est t-il devenu ?"
A ce moment là j'ai vus son sourire habituel s'effacer pour laisser place à une mine triste. Ses yeux commencaient à couler et le Sadida que je connaissais n'étais plus du tout le même, il était en train de pleurer. Je ne savais plus où me mettre il pleurait à chaude larmes et il ne disait rien, je le serra dans mes bras pendant quelques minutes puis il s'arrêta, secha ses larmes et m'ouvrit son coeur.
"Tu sais, quand j'étais petit, ma mère nous a abandonnée moi et mon papa, j'étais encore trop jeune pour comprendre selon mon père et je n'ai jamais vraiment su la raison de son départ. Mon père un grand Sadida robuste du nom de Skeen m'eleva seul dans notre petite maison des Landes de Sidimote, il a vraiment été un père attentionné, j'avais tout ce que je pouvais désirer et il était toujours là quand j'avais besoin de lui. Nous passions nos journées à chasser, pêcher, il m'apprennait les rudiments de l'alchimie et m'apprit la spécialité de notre peuple, le contrôle de la nature. J'étais déjà très doué étant petit, il était vraiment fière de moi et jusqu'à l'âge de 16 ans tout ce passa merveilleusement bien jusqu'au jour où il eu besoin d'une ressource très rare pour une de ses potions, il devait aller dans la caverne des fungus pour combattre le Ougah et lui prendre une de ses épines. Mon père était un homme admirable, il était fort, il connaissait beaucoup de choses, je savais tout de lui, et je savais aussi que cette idée était très dangereuse, mais il ne m'écouta pas et me dit de lui faire confiance et qu'il savait ce qu'il faisait. Je n'eu pas le choix, il partit sans se retourner après m'avoir dit "Je t'aime mon fils, je reviendrai, ne t'en fais pas".
La route était longue, il lui fallait minimum 2 jours de marche pour y aller, donc il devait revenir au bout de 4 ou 5 jours si tout se passait correctement. J'étais de nature très patiente donc le temps passait vite, mais il me manquait beaucoup, j'étais vraiment pressé de le revoir et d'entendre le récit de son aventure. Au bout d'une semaine il n'était toujours pas revenu, je commencais à m'inquiéter mais j'avais confiance en lui, il avait sûrement dû faire une petite halte quelque part. Au bout de deux semaines je commencais à imaginer le pire, je pleurais chaque soir dans mon lit en priant le dieu Sadida pour qu'il revienne sain et sauf.
Les jours passèrent, les semaines aussi, puis les mois, je pleurai sans cesse, je ne mangeais plus, je ne dormais plus, mais j'ai sû faire la part des choses, j'ai dû admettre qu'il ne reviendrait jamais et je vis avec ça depuis déjà environ 1 an... Tout est encore flou dans ma tête, mais je me suis résigné, je suis maintenant seul, tout comme toi et pourtant, nous nous en sortons bien je trouve. Tu sais, mon père m'a dit un jour "La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité". Sa vie était parsemée d'épines, et pourtant, il a toujours continué, il a toujours été là dans les coups dur, et je n'ai pas sû le remercier pour tout ce qu'il a fait, mais on ne peut pas changer le monde, ni revenir en arrière, alors nous continuons d'avancer malgré les épines, même si certaines sont mortelle."


(La suite, un autre jour)


Eni-more.
_________________


Revenir en haut
Izawa


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 4
Localisation: chez moi

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 00:36 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Une histoire triste mais trés belle =')
T'écris vraiment bien Surprised
_________________
Izawa


Revenir en haut
Falexiel


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 8
Localisation: un endroit par la

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 12:54 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Purée c'est trop bien je veux la suite stp !!!!
et la petite phrase : "La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité".  elle résume vraiment bien ce qu'est la vie
Merci


Revenir en haut
skeen :D


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 32
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 17:12 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Ahhhhh tu gèress More T4as trouvé ta ocationnnn <3

Bisoux continus comme sa !! Okay


Revenir en haut
Falexiel


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2009
Messages: 8
Localisation: un endroit par la

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 18:47 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Adrien t'as pas continué l'histoire Crying or Very sad .... tu pourais l'écrire stp .... mirci....

Revenir en haut
Midrill


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2009
Messages: 7
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 14:56 (2009)    Sujet du message: Histoire de la guilde. Répondre en citant

Bah ouais Sad

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:48 (2018)    Sujet du message: Histoire de la guilde.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sur le forum de la guilde Ass Holes. Index du Forum -> La guilde. -> Bienvenue sur le forum de la guilde Ass Holes. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group : Theme and Graphics created by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com